La Croix de Guerre

Elle récompense des actes de courage, quel que soit le grade du récompensé. Elle est souvent assortie d’étoiles ou de palmes, correspondant au niveau de la citation qui a conduit à la délivrance de cette médaille (Par exemple : “Il est resté face à l’ennemi jusqu’à ce que ses munitions soit épuisées, a courageusement protégé le retrait de ses camarades, et a été fait prisonnier”) :
Citations au niveau de :
– l’Armée : palme de bronze
– Brigade ou Régiment : étoile de bronze
– Division : étoile en argent
– Corps d’Armée : étoile de vermeil

La croix de guerre présente des rubans de couleurs différentes selon qu’elle ait été attribuée durant la 1ère Guerre Mondiale ou la 2ème Guerre Mondiale.
Elle peut être attribuée à des individus mais aussi à des bataillons entiers, qui la portent alors sur leur drapeau.

Le 23 décembre 1914, plusieurs députés, dont monsieur Georges BONNEFOUS, déposèrent au Parlement une proposition de loi visant à instituer une médaille dite de la Valeur Militaire pour commémorer les citations individuelles.
Favorable à ce projet, le rapporteur de la Commission de l’armée, le commandant DRIANT, député mobilisé, proposait le 4 février 1915, la création d’un Ordre récompensant la valeur militaire, en excluant la faveur et l’ancienneté, appelant cette décoration « la Croix de Guerre ».
Cette proposition ayant été acceptée à l’unanimité ; par la loi du 8 avril 1915 fut donc créée une Croix de Guerre destinée à commémorer, depuis le début des hostilités, les citations individuelles pour faits de guerre à l’ordre des armées de terre et de mer, des corps d’armée, des divisions, des brigades et des régiments.
Parmi les troupes étrangères qui reçurent la Croix de Guerre, une forte proportion fut attribuée à des soldats américains qui, jusqu’à la création, le 9 juillet 1918, de la Distinguished Service Cross ( Croix des Services Distingués ) et de la Silver Star ( Étoile d’Argent ), n’avaient point de croix de guerre spécifique.
Pour la grande guerre, l’on dénombrait, au 1er mars 1920, un total d’environ 2 055 000 citations décernées, auxquelles s’ajoutaient les citations accompagnant la remise de la Légion d’honneur et la Médaille Militaire, ainsi que les citations à titre posthume.
La Croix de Guerre 1914 -1918 n’est, en règle générale, plus décernée depuis le 18 octobre 1921.
Total des citations avec attribution de la Croix de Guerre 1914 -1918 : 2 065 000.

La Croix de Guerre 1914 -1918 est conférée, de plein droit :
– aux militaires, français et étrangers, ayant été l’objet d’une citation individuelle pour fait de guerre ;
– aux civils et aux membres des divers personnels militarisés qui auront été l’objet d’une citation ;
– en même temps que la Légion d’honneur ou la Médaille Militaire, aux militaires ou aux civils, non cités à l’ordre, dont la décoration aura été accompagnée au Journal officiel, de motifs équivalent à une citation à l’ordre de l’armée pour action d’éclat ;
– de manière collective, à des unités, des navires ou des escadrilles ;
– à des villes et des villages martyrs, qui ont été détruits, ravagés ou bombardés par l’ennemi.( 2952 villes ont reçues la Croix de Guerre 1914 -1918, décernée toujours avec palme dans ce cas. )